top of page
  • Gérard Guerrier

Jean-Michel Blanquer, responsable de ce chni* ?


* expression suisse = B… ou pagaille






Une brève analyse du premier tour des législatives 2024 montre que la majorité des Français a voté pour des partis (LFI + RN) qui proposent de s’affranchir de toute règle comptable.

 

Quand on leur demande comment ils vont financer leurs dépenses, les "responsables" (oui, je sais le terme est mal choisi) répondent:  

 

-       Les premiers : « en créant un choc fiscal et donc en taxant les riches ». Dans un pays où l’on est considéré comme riche avec 4000 € de revenu net par mois ou si l’on est propriétaire d’un appartement de 50 m2 à Paris !


-       Les seconds: en réduisant le coût de l’immigration, sans être capable de quantifier ce coût (à moins que ce soit un profit ?)


Quand on sait que les "riches" représentent moins de 5% de l'électorat et les "immigrés" encore moins, le risque électoral, mais pas réel, de telles fadaises est quasi nul…

 

Alors oui, considéré comme « riche » selon ces standards, marié à une étrangère et père d’un fils binational, je suis un peu  inquiet et énervé, à commencer par Emmanuel Macron et ses courtisans qui n’ont rien vu venir…

 

Mais plus encore par :

 

-       Jean-Michel Blanquer qui a supprimé les maths obligatoires au lycée


Pourtant avec 3200 milliards de dette, un taux de prélèvement obligatoire à plus de 46% (le record européen, voire mondial si on exclut la Corée du Nord…)  et un taux d’intérêt de l’ordre de 3,5%, les calculs et les prévisions ne sont guère compliqués. Si on a des doutes, on peut toujours demander aux Grecs et aux Argentins!

28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Ce que nous dit Volodymyr Zelinsky sur le courage

En T-shirt kaki comme un simple bidasse, une figure a crevé nos écrans : Volodymyr Zelinksy, l’ancien comique qui jouait dans une série télévisée le rôle d’un professeur devenu, malgré lui, président

Comments


bottom of page