On dit que j'ai déjà vécu  plusieurs vies avec passion. Ingénieur-plongeur, dirigeant d’entreprise, accompagnateur en montagne, journaliste et écrivain… Depuis quelques années, je me  consacre principalement à l’écriture, aux voyages et à la montagne. 

J'ai  publié six livres dont le dernier :

Éloge de la Peur, à l'usage des Aventuriers et des Baroudeurs du Quotidien

(ed. Paulsen).

© 2019 Textes, Vidéos et Photos Gérard Guerrier (sauf indication contraire)

  • White Facebook Icon

Journal de 20H - septembre 2009

 

 

Laurence Ferrari, la mine défaite, les yeux humides, ouvre le journal de 20H :

« Madame, Monsieur, Bonsoir, Trente deux mille huit cent quatorzième décès de l’année, à Toulouse dû à une insuffisance artérielle. Le malade, âgé de 48 ans, ne présentait pas d’autre pathologie. En direct de Séverac le Château, notre envoyé spécial a rencontré la famille de la victime… »

Après ce reportage éprouvant, vient sur le plateau, le docteur Filisetti, cardiologue renommé du CHU de Cargèse, responsable de la cellule de crise et conseiller de Madame Bachelot, qui nous explique qu’il est urgent, après cette hécatombe de prendre des mesures radicales :

- Distribution gratuite dans les cantines scolaires de salade verte à l’huile d’olive. 

- Interdiction, par principe de précaution, de tous les MacDos aux femmes enceintes et aux enfants de moins de quinze ans

- Interdiction de distribution de sodas dans toutes les stations services

- Expulsion immédiate des dirigeants étrangers de la marque Nutella qui étaient d’ailleurs en situation irrégulière

- etc.

La belle Laurence conclut en disant :

 « Espérons que ces mesures suffiront à endiguer ce fléau implacable… »

 

Dring….

 

«  Ah ! Excusez moi… On m’appelle depuis la Régie… »…

« La série noire continue… Quatre mille trois cent douzième victime ce soir d’un accident de la route. En direct de Rosny sous Bois, notre envoyé permanent nous raconte les circonstances de cet effroyable accident… »

 

« Sans transition, notre envoyé permanent en Ouganda, comme chaque soir, nous dresse le tableau de la progression de la malaria dans le pays et nous donne des nouvelles du petit Apolo, alité depuis cinq jours maintenant à la clinique évangélique de Kampala… »

 

Enfin, le journal s’achève. Laurence épuisée se tourne vers son rédac en chef et s’exclame :

« Je suis crevée… Quelle actualité ! On n’a même pas eu le temps de parler du crash de l’Airbus… Alors tu parles, tes fadaises de virus H trucmuche et de crise économique !»