Mauritanie

25 décembre 2007… Quatre touristes français sont assassinés dans le Sud mauritanien à Aleg par de jeunes décérébrés  se réclamant d'AQMI. C'est la fin, pour une décennie au moins, du "tourisme doux" qui a permis une relative prospérité dans certaines régions comme Chinguetti, Ouadane, Atar…

Classée rouge par le Quai d'Orsay, l'Adrar voit ses jeunes hommes partir pour rejoindre la banlieue de Nouakchott, avant, peut-être de tenter l'émigration…

Pendant des années, je me suis battu avec quelques autres comme Philippe et Maurice Freund, Kevin Girard de Point Voyage ou Vincent Fonvieille de La Balaguère, pour rétablir les faits et démontrer qu'il était encore possible de voyager et de faire de belles rencontres en Mauritanie.

Depuis 2018, le tourisme repart doucement sur cette Terre des Hommes…

Espérons que cette hirondelle annonce le printemps !

DSC09775 (1).jpg
DSC00001.jpg
DSC09803 (1).jpg
DSC09762 (1).jpg
DSC09857 (1).jpg
PB139762.jpg
DSC09888 (1).jpg
DSC09815 (1).jpg
PB139815.jpg
P2087707.jpg
IMGP0048.jpg
PB139853.jpg
P2087713.jpg
P2087688.jpg
DSC09913 (1).jpg
DSC09846 (1).jpg
DSC09851 (1).jpg
DSC09892 (1).jpg
DSC09869 (1).jpg
DSC09853 (1).jpg
DSC09798 (1).jpg