On dit que j'ai déjà vécu  plusieurs vies avec passion. Ingénieur-plongeur, dirigeant d’entreprise, accompagnateur en montagne, journaliste et écrivain… Depuis quelques années, je me  consacre principalement à l’écriture, aux voyages et à la montagne. 

J'ai  publié six livres dont le dernier :

Éloge de la Peur, à l'usage des Aventuriers et des Baroudeurs du Quotidien

(ed. Paulsen).

© 2019 Textes, Vidéos et Photos Gérard Guerrier (sauf indication contraire)

  • White Facebook Icon

Mégalithes du Morbihan

Alors que les Egyptiens sacrifiaient des générations d’esclaves pour enfouir les momies de leurs pharaons au cœur de leurs foutues pyramides, nos ancêtres les bretons, plus pragmatiques et économes de leurs forces, se contentaient d’aligner des milliers de menhirs (maen = pierre, hir = longue) dans les forêts et les prairies… Une aubaine, malgré tout, pour les ostéopathes des cavernes quand on sait que les 70 tonnes de la dalle de Gavrini ont été transportées sur près de 5 kilomètres!

On ignore toujours la signification de ces alignements — On en compte plus de 40, pour le seul Morbihan — tentative de dialoguer avec les dieux ? Armée pétrifiée pour impressionner les tribus voisines ? Forêts de phallus sensées encourager la fertilité ?  Repères géographiques ? De quoi donner encore quelques insomnies aux archéologues !

Parfois les menhirs sont alignés en cercle… On parle alors de cromlech comme ceux du Ménec à Carnac situés à chaque extrémité d’un alignement linéaire.

Les dolmens — on en compte plusieurs centaines dans le département — sont, pour la plupart, des tombes collectives, comme en témoignent les reste humains exhumés lors des fouilles. Certains dolmens sont si longs que l’on parle alors d’allée couverte, car ces ensembles étaient autrefois recouverts de terre ou de pierres. Le cairn de Gavrini comprend ainsi un corridor de 14 mètres menant à la chambre mortuaire. Probablement édifié vers 4000 av J.C. alors que la roue n’avait pas atteint la Bretagne, ses parois sont sculptées de spirales, d’arcs et de cercles, comme autant de clés vers l’éternité.