On dit que j'ai déjà vécu  plusieurs vies avec passion. Ingénieur-plongeur, dirigeant d’entreprise, accompagnateur en montagne, journaliste et écrivain… Depuis quelques années, je me  consacre principalement à l’écriture, aux voyages et à la montagne. 

J'ai  publié six livres dont le dernier :

Éloge de la Peur, à l'usage des Aventuriers et des Baroudeurs du Quotidien

(ed. Paulsen).

© 2019 Textes, Vidéos et Photos Gérard Guerrier (sauf indication contraire)

  • White Facebook Icon
  • Gérard Guerrier

Abonnez-vous à la Croix !

Mis à jour : 26 mars 2019

Rien que pour lire les chroniques de Bruno Frappat.

Par exemple celle du 22 mars 2019, intitulée : "Ça suffit, les gilets jaunes !"

Je cite: "Le moment est venu où l’on aimerait faire autre chose, le samedi, que de se demander dans quel quartier de Paris, ou dans quelle ville moyenne les gilets jaunes vont défiler ou stationner. C’est assez d’énergie vitale dépensée depuis le 17 novembre à se planter devant BFM TV, la chaîne qui est aux gilets jaunes ce que TF1 fut naguère à la Formule 1 ou Canal + à la pornographie. Impossible de se détacher de ces images en boucle et de ces commentaires creux tentant de décrire chaque détail des drames en cours. On a même surpris un jour la chaîne officielle des plaies et bosses montrer en direct, de toute urgence, des images venues de Toulouse où, expliquait l’envoyé spécial, il y avait déjà « une dizaine de gilets jaunes en train de se rassembler non loin de la place du Capitole » sous l’œil encore bonhomme de quelques CRS immobiles.Que de temps perdu à essayer de lire un message clair sur les visages exaspérés de ces manifestants déguisés en naufragés de la route. Que de dizaines d’heures passées à subir des vociférations sur leurs colères irrépressibles, venues du fond de détresses matérielles dont on voulait bien admettre la réalité. Que d’invitations complaisantes..."


Vous voulez en savoir plus… Abonnez vous!





33 vues